Titre

Description

Déclarer les effets indésirables d’un médicament, un acte solidaire !

En déclarant les effets indésirables d’un médicament, vous empêcherez d'autres de subir les mêmes désagréments.

On a déjà – presque – tous eu des effets indésirables (allergies, diarrhées, démangeaisons, etc.) après la prise de certains médicaments. Les hommes d'un certain âge vous diront par exemple qu’ils ont vu leur libido et leur performance sexuelle prendre un gros coup depuis qu'ils sont sous traitement d’un antihypertenseur.

Malheureusement, ce sont des situations qui surviennent très souvent.

Et pourtant, en déclarant les effets indésirables d’un médicament, vous empêcherez d'autres de subir les mêmes désagréments. Si si, je vous explique. 

 

Comment déclarer les effets indésirables ?

C'est tout simple.

Comme je l’ai expliqué dans la vidéo ci-dessous sur la déclaration des effets indésirables, « dénoncer » un médicament permet d'identifier les risques qui lui sont liés, de l'améliorer et de prévenir ainsi les accidents pouvant subvenir chez un autre patient.

Cliquez ici pour suivre la vidéo : Comment déclarer les effets indésirables d'un médicament ? 

Au-delà du magnifique geste que vous faites pour le monde scientifique, il y a donc une réelle action solidaire et sociale derrière chaque déclaration d’effets indésirables.

 

L’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique veille au grain !

Amener la population à déclarer les effets indésirables des médicaments qu'elle prend est l'un des plus grands objectifs que s'est fixée l'Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique. Elle s’y emploie en s’assurant que les professionnels de santé à tous les niveaux soient formés à recevoir et enregistrer vos plaintes.

Comme dirait l'autre, what else ?

Puisque vous avez le droit de savoir !

Dr Anourah MAZU